Un jour… J’ai été une « essayeuse »

C’est avec mon coeur ouvert que je te parle, a toi l’essayeuse, ou peut être celle qui va bientôt arrêter les contraceptifs.

Bien souvent quand je partage avec des personnes, on pense que j’en suis a ma 2nde grossesse ou que c’est simple de parler parce que je suis enceinte.
Forcément je suis pas là pour faire de la pub dès qu’on parle d’un sujet, je ne re-balance pas sur un de mes articles même si j’en ai déjà parlé sur mon blog (ça m’est arrivé de rediriger dessus quand je venais tout juste de le publier) et donc j’explique – sereinement – que ma grossesse ne devait pas arriver.
Et si tu arrives a peine sur le blog, je t’invite a lire donc mon tout 1er article. (j’ai dit que je faisais pas de pub en privé, pas sur mes articles ahah)

Alors oui j’ai été une essayeuse, j’ai 28 ans aujourd’hui (enfin aujourd’hui, au moment où je t’écris) et j’ai grandi dans une famille où on a TOUTES 20/21 ans d’écart entre chaque aînés, ce qui veut dire que j’ai encore ma mère, ma grand mère et mon arrière grand mère (qui doit avoir pas loin de 92 ans si je calcule bien)
Forcément, tu grandis avec cette idée, de perpétuer la tradition, arrive le moment où tu vas avoir 20 ans et en plus par « chance » j’étais déjà avec quelqu’un a l’époque, installée, bref il me suffisait de discuter projet et c’était parti pour les essais

Il était hors de question que je dépense mon fric dans un test urinaire peu fiable, je n’ai fait que des prises de sang pour me rassurer et arrêter de psychoter a si oui ou non le test a bien fonctionné, si j’ai assez uriné dessus, assez longtemps, si le matin ça n’aurait pas mieux marché que le soir…
Je n’ai jamais utilisé d’application pendant tous mes essaies, j’en avais une (je me souviens plus le nom d’ailleurs) uniquement pour noter mes règles et calculer quand prendre mes affaires de filles en conséquences.

58_conception_pr-nuls[1]
Source image : Je veux 1 bébé
Très sincèrement, passer par appli pour calculer une ovulation, c’est un peu comme souffler dans un ballon déjà gonflé. Ta date d’ovulation est calculée a partir de ta date des prochaines règles. Sauf que si ton cycle est plus long… bah ton ovulation est décalée aussi.
Alors dire a ton cher et tendre que bingo c’est le moment, enlève ton slip, on fait la danse des zizis, n’a rien de romantique ou sexy, ni pour toi ni pour lui. Ça coupe et freine même je dirais.
Si tu as tes règles 1 semaine plus tard sur ce cycle là, ton ovulation a été décalé d’une semaine. Donc si tu te concentres que sur cette fenêtre d’ovulation, et que le reste tu fais pas, ça n’a servi a rien.
Ouais, tu te sens un peu rouler dans la farine einh ? Je te rassure, tout le monde a cette sensation.
De plus, faire ça plusieurs fois par jour n’augmente pas tes chances, ça serait peut être même l’inverse, parce que le temps de fabrication des spermatozoïdes n’est pas égal au temps que met monsieur a recharger. (ami de la poésie bonjour) Sache que les spermatozoïdes vivent 5 jours a l’intérieur de toi (bon évidemment ceux qui redescendent, bah ils sont mourute einh mais tout ne descend pas en une fois, c’est hyper glamour ce que je suis en train d’écrire là).

courbe-home[1]
Source image : Enceinte.com
Calculer sa température ? Jamais fait. Déjà prendre ma température tous les jours à la même heure ça me gonflerait, mais en plus il s’avère que décrire la courbe est ultra complexe. Personne dit pareil. Est-ce que ça vaut le coup ? Pas sûre.
Toucher son col ? Je suis incapable de décrypter quoi que ce soit, maintenant je me pose des questions puisqu’avec la cup pour protéction féminine, effectivement je sentais les choses différemment au mois de juin/juillet, mais je ne saurais que dire, ni ce qu’on doit sentir. Ma mère a essayé de m’expliquer un millier de fois, mais je t’avoue que me palper le col tous les jours ne relève pas de mes fantasmes.

test-ovulation-digital[1]
Source image : Clear blue
Test d’ovulation ? Ça me semble le plus juste pour savoir quand ovuler, mais pour moi ça gâche encore et toujours la magie.

Je sais petite essayeuse, combien c’est frustrant, rageant, angoissant, de ne pas savoir pourquoi on ne tombe pas enceinte, on se demande pourquoi, ce qu’on a fait. J’ai renoncé a ce rêve en 2016 et ça ma été encore plus dur d’accepter d’être enceinte finalement.
Généralement, la moyenne pour tomber enceinte est d’une année. Alors s’il te plait patience quand c’est ton 1er ou 2nd cycle….
A l’approche de la 2nde année d’essaie (sauf cas exceptionnel, si un de vous est atteint d’une maladie grave, et sûrement d’autres cas, une pensée pour toi ma belle !) les choses s’accélèrent.
Le maître mot est patience ! Je sais que c’est dur, mais décrypter chaque symptôme n’aide en rien à part te faire psychoter et faire grandir ta déception quand tu vois un négatif.
Gardez votre romantisme, ça doit rester un moment magique, pas un moment calculé.

103_ovulation[1]
Source image : Je veux 1 bébé

L’arrêt de la pilule, le (parfois les) mois qui suit va te faire vivre des chosescomme si t’étais enceinte ! Alors oui pour certaines effectivement au 1er cycle elles sont enceinte, et d’autres non.  Et finalement la généralité est plus sur le non que le oui.

J’admire, celles qui sont en essai depuis X années, qui réconfortent les nouvelles essayeuses, qui soutiennent celles qui ont des années d’essaies mais un peu moins qu’elles, qui félicitent les plus qu’elles voient chaque mois.

J’ai renoncé a mon rêve d’être un jour maman en 2016, en tout cas pas un enfant avec mes gênes (puisque le don d’ovocytes ne donnerait pas mes gênes), renoncé a tomber enceinte naturellement, renoncé un jour peut être a l’adoption parce que toutes ces décisions sont longues et se prennent a deux. Oui j’ai eu de la chance, mais chance qui aurait pu passer a côté, a peu de choses près et qui peut ne pas se reproduire pour bébé2.

Voici ce qui s’est passé pour moi
(comme ça tu peux ne pas lire jusqu’au bout si tu n’es pas intéressée)

Le 1er cycle, autant te dire que j’ai eu tous les symptômes possibles et inimaginables, j’étais persuadée a 100% d’être enceinte jusqu’à la prise de sang… négative chef !
20 ans, je connaissais pas les effets secondaires de longues années sous pilule/hormones, et comment le corps a du mal a reprendre possession de tout ses moyens rapidement.
Seins gonflés et douloureux, douleurs de règles mais pas comme d’habitude, appétit monstre, fatigue, nausées, saute d’humeurs, ventre gonflé, je crois que j’ai tout eu, sauf mon joli +.

Les cycles passent et s’enchainent, sont parfois plus long que les fameux 28 a 32 jours, sont parfois dans la norme, la théorie des cours de sciences sont sympa mais la pratique c’est pas pareil.
Relevé les jambes après le rapport ? Déjà testé. Mais celles qui ont un bébé surprise, elles font pas ça, je ne dis pas que ça sert a rien, juste que ça ne te donne pas moins de chance de ne pas le faire. Et puis c’est le bassin qu’il faut relevé, pas les jambes. Par contre y en a un qui avait bien ri a l’époque.
Puis finalement viendra la fin de notre couple des mois après. Et la fin des essaies.

J’ai repris la pilule, je l’ai arrêté une nouvelle fois 2 ans après pour des essaies, cette fois j’étais prête a ce que mon corps me dise n’importe quoi, je ne m’inquiétais de rien. Juste des retards. Parce que des cycles de minimum 40 jours, qu’est-ce que j’en ai eu ! Et des prises de sang, qu’est-ce que j’ai pu en faire, je reculais toujours le moment jusqu’à attendre le 50è jour du cycle, pour ne pas le faire pour rien. Et ça arrivait généralement avant le 50ème jour.

Forcément c’est frustrant, certaines y arrivent dès le premier cycle, certaines mettent 1 an, on ne parlait pas de « PMA » (procréation médicalement assistée) comme on en parle aujourd’hui et je ne savais pas trop comment expliquer tout ça a mon gynéco.
C’était dur de savoir que ma mère tombait enceinte facilement, pour plaisanter elle dit souvent « a peine le caleçon est tombé que je suis enceinte » et je voulais croire a une part de génétique là dedans.

Je me suis donc décidée en 2016, après encore un cycle long (plus de 60 jours, fallait pas abuser c’était bien trop long), à prendre RDV avec un gynéco spécialisé dans les parcours PMA, l’aide a la procréation comme c’était si bien noté sur sa plaque.
Confiant, il me fait l’ordonnance pour du Duphaston pour relancer la machine (les règles), selon le gygy j’avais de grande chance de tomber enceinte le mois suivant et si c’était pas le cas, fallait revenir le voir.
Bon tu t’imagines bien que j’y suis retournée parce qu’elles ne sont jamais revenues mais en plus j’étais pas enceinte. Double coup dur, et après examen sanguins et examen pour vérifier l’état de mes ovaires, j’ai le syndrome OPK (ovaire polykystique, dans mon cas plusieurs micro kystes) et qu’en vue de l’état de la machine (mon corps) ça ne marcherait que par FIV voir même un don d’ovocyte, parce qu’après presque 3 ans d’essais, et 3 ans où le mental n’y joue pas , j’étais toujours pas enceinte. Mes ex partenaires ont eu le temps de devenir papa avant que je ne devienne une future maman.

Le pompom dans tout ça, la cerise sur le gâteau, la crème de la crème, le coup de massue (je crois que je peux encore en trouver pleins d’expresssion) c’est que le petit ami de l’époque, lui, il m’a bien assassiné la ganache (= tête) en me disant que j’étais totalement stérile, que je ne valais rien, que je ne servais a rien, que notre relation ne menait donc a rien. Il se sera ravisé quelques jours après en parlant adoption, et aujourd’hui, je suis contente de m’être sortie de cette relation néfaste. 2016 a signé beaucoup de changement niveau professionnel et personnel, le sentimental a malheureusement était mon point faible.

Partie de là, hors de question de continuer la contraception autre que préservatif.
Je te rappelle qu’il n’y a que le préservatif qui protège des MST, des mycoses et du SIDA. Même aujourd’hui, ça nous arrive en cas de doute sur une mini irritation, d’en réutiliser, on a toujours une boite a disposition, une infection ça va vite, pas besoin de la propager, encore moins enceinte, un tour chez le doc pour vérifier et c’est fini.

J’ai toujours prévenu mes partenaires, une fois le test VIH fait, que je ne prenais aucun contraceptif, et le compte rendu de ma santé. Des relations sans contraceptif, j’en ai eu, sans jamais tombée enceinte, il s’est passé 1 an et demi presque entre le diagnostic et le jour où Gaë m’a fait tomber enceinte.

Miracle ou pas, on en sait rien, mon gynéco actuel me dit que c’est une erreur médicale, mon parcours me fait penser que non, ce n’est pas une erreur médicale. Dans le doute, on repart sur une contraception après l’arrivée de bébé, parce qu’un 2nd miracle ne serait pas du tout envisageable aussi rapidement.

Publicités

8 réflexions sur “Un jour… J’ai été une « essayeuse »

  1. Ah je ne pensais pas que tu avais eu ce parcours… Moi je ne me suis jamais considérée comme essayeuse car j’ai la  » chance  » si je peux m exprimer ainsi de tomber enceinte très mais alors très rapidement .. en même temps je ne prenais plus de contraceptif oral ( du à mes soucis de santé !) Depuis mes 20 ans et ensuite j’ai été au stérilet sans aucune hormones dans le corps … Pour ton syndrome ça ne m’étonne pas ma mère a le même et pourtant elle a eu 4 enfants et cela très rapidement ( des miracles existent !) Mais en tout cas je suis sur insta des femmes ayant des parcours long difficile douloureux avec ou sans recours à la PMA et je me dis que la vie est vraiment injuste avec certaines femmes .. et qu’elles ont énormement de courage car le plus dure dois être de supporter cette attente interminable sans en savoir l issu … En tout cas merci de ton temoignage, qui donne l espoir à une bonne nouvelle 😘😘❤️

    Aimé par 1 personne

  2. 😘😘😘
    Comme tu dis souvent, le principal c’est bébé. Et bébé avec la bonne personne, c’est encore mieux. Je me doute que les années passant, le temps n’ont pas dû être simple pour toi :/ mais on peut dire que t’as évité des papas craignos vu les propos rapportés !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s