Les couches pour bébé, notre choix et avis.

Ce vaste univers des couches, il y en a partout, pour toutes les tailles, toutes les couleurs… c’est pire que de choisir sa nouvelle paire de chaussure.

Je t’invite a lire l’article chez Les petites mains d’abord, qui ont fait un super comparatif de beaucoup de marques de couches, ainsi que les commentaires qui peuvent parfois dénicher quelques informations de plus.

Ici je ne te ferais pas l’apologie des couches dites cracra par leur composant, ou pas cracra, non non, j’ai autre chose a faire.
La seule chose que je peux te dire, c’est qu’une couche cracra ou pas, nous on a été élevé avec, on est encore en vie et bien portant, et c’est pas parce que ton porte monnaie préfère acheter du cracra que tu es une mauvaise mère pour autant.
On souffle, on déstresse, oui on veut toutes le meilleur pour notre bébé, mais parfois, le budget ne suit pas, ou la facilité dans certains cas nous arrange bien.

Les couches lavables

39062737[1]
Source image : Paternage
On ne connait pas toujours, ou alors on ose pas mais il existe les couches lavables.
Sur le principe ça peut rebuter beaucoup de personnes, ce que je peux comprendre, maintenant il faut savoir plusieurs choses.

Il est compliqué de démarrer avec sur un nourrisson, les premières couches lavables sont faites pour 3kg minimum quelques fois mais surtout plus adapté pour des bébés de 4kg.  Sauf que bon, bébé il va pas rester son popotin a l’air en attendant de bien rentrer dans sa couche.

Tu as donc une couche – comprendre l’extérieur, l’enveloppe -, un insert – ce qui absorbe, empêche le pipi/caca de fuiter partout et d’avoir un bébé mouillé et dans certaines une poche pour y mettre un insert de plus. Le tout se clipse avec des boutons pressions.

On trouve 3 types de couches lavables actuellement, une tout-en-1 (TE1) qu’on met directement au sale toute entière, tout-en-2 (TE2) où l’on met que l’insert au sale ou tout-en-3 (TE3) où tu peux mettre 2 inserts au sale. Evidemment, pour les TE2 et TE3, tu changes la couche si elle est mouillée/souillée, mais pas a chaque change, puisque tout est détachable.

Il faut prévoir le stock suffisant en couches et insert. Sachant qu’on change « en moyenne  » bébé 6 a 8 fois par jour. En moyenne n’est donc pas une généralité, qu’il faut compter combien de machine tu fais par semaine et tu peux en rajouter 1 de plus, et le stock que tu as envie de prévoir.
Si on part sur 10 couches par jour en cas de dégât, 1 a 2 machine par semaine, on est sur du 70 couches lavables en TE1 je pense, mais pour la TE2 ou TE3, partir sur 70 inserts (nuit et jour) et peut être une 20aine de couches.
Il existe plusieurs matières pour les inserts et couches, certaines sèchent plus vite que d’autres.

Bon c’est bien mignon mais tes 70 cacas qui puent on en fait quoi ?
L’insert souillé d’urine peut directement allé dans un seau (pas d’eau dans le seau s’il te plait ! ça macère et prolifère les bactéries, par contre un petit couvercle dessus ne sera pas de refus) et les selles doivent être jetées dans les toilettes. Evidemment ton insert aura encore des traces de selles (ça serait trop magique sinon) que tu peux enlever en partie sous l’eau en attendant la machine. Il existe des voiles (qui ne coûte pas la peau du popotin du singe) qu’on met sur l’insert pour jeter plus facilement les selles.
C’est je pense le 1er problème, gérer les couches pleines pour celles qui ont le coeur un peu léger.

Niveau écologie, on est au top du top. Les selles aux water, y a rien de mieux (il parait que ça sert a ça dis donc !), pas de pollution de couches non recyclable, et tu peux mettre des couches avec ta machine habituelle (sisi ça se fait) ou faire une petite machine a part, mais dans tous les cas, tu économises.

Il y a un autre avantage, c’est que tu en achètes qu’une taille, fini le casse tête de mon bébé doit passer a la taille 2 ou la taille 3/4/5, et j’ai encore 12 paquets de taille 1 a passer. Il suffit de mettre les boutons pressions qui sont sur la couche au bon endroit pour que bébé soit bien dedans.

Ça demande quelques essaies, et quelques crash test faut se l’avouer, mais très sincèrement, c’est entièrement faisable !

Ouais OK facile, je me sens d’attaque a affronter les 70 cacas couches par semaine, allez HOP j’y fonce.
Le prix est (malheureusement) le 2ème problème. Il faut compter environ 200 a 300 euros d’investissement dans le meilleur des cas, tu peux facilement le doubler ce prix là. Mais t’en rachètes plus DU TOUT. Certaines marques font des couches d’essaies, que tu puisses tester chez toi, et peut être finir par te convaincre.

On était parti pour ce mode là, quand le prix m’a totalement freiné, je n’avais pas autant a investir au 1er coup, et le côté pas hyper adapté a un nourrisson m’a également refroidi. Si tu en achètes, penses a laver tes inserts plusieurs fois avant la naissance de bébé pour qu’elles deviennent plus absorbantes quand bébé sera là !

Par contre je pense investir pour la phase apprentissage, quand bébé commencera a aller sur le pot, a arriver a utiliser de ses sphincters que ça ne sera que quelques pipi au lit, je pense que quelques couches d’apprentissage ne seront pas de refus. Tout comme les couches pour la piscine. A ré-étudier !

Parlons classiques, parlons couches !

bebe-caca-changer-couche-une-mtdo98sc7t1sz48ufu5mrkmex60jcomk054dvdwqs0[1].jpg
Source image : Neuf mois
Après t’avoir bien saoulé avec les couches lavables, voilà notre choix sur les couches jetables.

Peu importe la marque que tu prends : une couche n’est pas recyclable. C’est un joli coup marketing pour faire vendre, puisque l’écologie est – il faut le dire – a la mode, mais une fois souillée, ta couche elle ne vaut plus rien elle ne se recyclera plus !

Un de mes critères : ne pas me déplacer pour acheter mes couches.
Je suis loin d’être flemmarde, mais j’ai envie de m’éviter un casse tête : l’achat et mon stock de couches.
Nous faisons les courses qu’une fois par mois (bouh pas bien) parce que nos plannings ne nous permettent pas de faire plus, et même si on voudrait, notre peu de temps libre on le passe a faire autre chose.
Prévoir un stock de couches sur 1 mois, ça m’énerve d’avance, j’imagine trop la gastro imprévue ou la renarde qui a réussi a choper le paquet (et le manger sinon c’est pas marrant), et nous voilà sans couches.
Sur le principe, je pourrais aller en chercher un autre paquet, j’ai une voiture, un (petit) centre commercial pas très loin, mais là c’est moi qui la joue flemmarde : je vais avoir un bébé, mes paquets de couches, et 3 étages sans ascenseur a monter. Voilà.
Je nous connais également, on est tête en l’air, je me vois bien en pénurie de couches le samedi soir et prier pour que les 2 dernières couches suffisent pour aller jusqu’a lundi.

Un autre critère : ne pas avoir de stock sur les bras.
Eh oui, qui dit acheter des couches, dit prévoir une taille, je sens bien la croissance de bébé et OH joie, elle a grandit et OH joie, ses couches ne lui vont plus.
Alors normalement je serai assez intelligente et j’aurai prévu la taille supérieure mais j’en fais quoi de mes paquets non ouvert de couches ? Ils vont me rester sur les bras ou alors je vais devoir les revendre et je pense sincèrement avoir d’autres envies que de gérer mes paquets de couches et les caprices des acheteuses qui se désistent ou ne paient pas.

Un critère pour nous : essayer de tendre vers le moins cracra possible.
Notre porte monnaie nous permet de mettre quelques sous supplémentaire pour acheter des couches le moins cracra possible. Peut être que si Pamper’s livrait et que mon porte monnaie serait au ras des pâquerettes, je me serais tournée vers eux, mais, c’est pas le cas. Alors notre choix se porte sur Lillydoo

Tu peux lire mon avis après 4 mois de couches chez Lillydoo !

Ce qu’on aime chez Lillydoo :
Les certifications qu’ils ont (Dermatest, FSC, Hypoallergénique, sans composant d’origine animale et non testé sur animaux) ainsi que leurs composants (j’en ferais pas la liste mais ils nous conviennent).

Nous serons livrés au rythme qu’on souhaite, et si j’ai bien suivi d’après des instamamans, un mail est envoyé avant la livraison pour savoir si on attend encore un peu ou pas. Et a eux de se taper mes 3 étages sans ascenseur. En cas de bébé malade, je serais bien contente de ne pas sortir de chez moi, surtout les jours où Gaë travaille de trop et ne pourra être là pour m’aider.

Ils reprennent les paquets non ouvert – a leur frais !
L’abonnement est sans engagement !
Les designs sont un plus. Et on fait marcher l’Europe.
Alors certes, j’aurai préféré faire travailler une entreprise française, mais là désolée, le prix me parait trop élevé.

 

Publicités

6 réflexions sur “Les couches pour bébé, notre choix et avis.

  1. Coucou !
    Super article .. oh oui les couches lavables j’aurais tant aimer pour mes enfants ( moi le cotee cracra ne me dérange pas mais le prix !!!) Ma mère a l époque n utiliser que les couches lavables pour nous mais a l époque comme c’était pas de mode bas ça coûter rien au contraire c’était le plus avantageux ( elle avais même sa petite petite essoreuse à couche elle l à garder longtemps ! Car elle lavais souvent à la main avec sa lessive paillette qu’elle disais ! ) En faite ma mère étais une écolo sans le savoir .. 😂 et maintenant bas … Le prix quoi je suis folle .. normale que tout le monde se tourne vers les couches à usage unique … Moi perso j’ai arrêter vite les Pampers à ma première ( soucis d érythème et de fuite ) et je suis passée en marque distributeur qui ne m on jamais déçu et qui sont rentable niveau budget .. donc tant pis les couches avec un peu de cracra mais bon on fais comme on peut lol ..

    Merci du partage 😘😘

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s