1 mois de toi : Apprendre le lâcher prise

Je me rend compte que l’article est décousu. Peut être un peu comme les autres articles finalement. Mais il y a tellement de chose à dire sur le lâcher prise, tellement de situation et d’arguments….

Si tu pensais que ta grossesse était difficile (ou par chance peut être pas), vivre avec un nouveau né n’est pas tous les jours simple. Arrive le moment des questions, des angoisses, ne pas savoir si telle ou telle chose est normale, demander 50 avis, savoir si on peut ou doit faire ça, si son bébé fait la même chose qu’un autre a quelques jours de vie.

En plus de tout ça, s’ajoute notre envie de bien faire, que tout soit nickel chez soi, recevoir, continuer a se pomponner, faire plaisir a chéri et accessoirement cuisiner.
Bon je t’arrête tout de suite : c’est pas possible tout ça.
Oui sur les réseaux on voit des nanas toujours au top de leur forme, maquillée, coiffée, avec un bébé qui fait ses nuits…. finalement ce n’est qu’une partie infime de la population et c’est pas réellement la vérité exacte (et ça veut rien dire tout ça). Ne pas oublier que sur les réseaux, on montre ce qu’on veut ! Au final, elle se lève aussi la tête dans le popotin et traîne parfois en pyjama ! Et qui sait, peut être que son bébé ne fait même pas ses nuits.

Le début du lâcher prise – a mon sens – se fait a la mater.
Je ne le dirais jamais a celles qui m’entourent et qui vont devenir maman, à la maternité on tri les visites ! Oui on peut refuser, non on est pas obligé de recevoir. C’est fatiguant !
Les personnes ne comprennent pas ? Tant pis ! Un ami est vexé ? Un parent tire la tronche ? Que grand bien leur fasse.
On sous estime la fatigue de l’accouchement, on sous estime la fatigue, on sous estime qu’un bébé demande parfois plus d’attention qu’imaginé on sous estime tout en réalité. Alors pourquoi s’ajouter du stress de visites de personnes auprès de qui on doit être maquillée tip top comme si on était Kate Middleton ?

Quand tu rentres chez toi, si super papa n’a pas eu le temps de ranger/nettoyer/faire la vaisselle/la lessive après ton séjour, eh bien ce n’est pas grave. Le lâcher prise prend tout son sens a ton retour.
On essaie de ne pas recevoir trop de visite les premiers temps. Voir même se laisser la 1ère semaine de répit. Je ne suis pas cruelle, je suis associable. Non sans rire, je suis surtout réaliste. Rentrer et commencer une vie a 3, c’est prendre ses marques. Et c’est pas en te mettant la pression en recevant du monde tous les jours ou presque que tu vas y arriver. Parce que qui dit recevoir, dit qu’il faut être habillée un minimum, douchée aussi, coiffée d’ailleurs, et qu’il va falloir offrir le café/goûter/repas, et que ça durera bien plus longtemps que tu ne l’aurais voulu.

On essai de prendre ces marques, on essaie de trouver le temps de prendre une douche par jour déjà et de manger. J’ai pas dit faire a manger, j’ai dit manger. Grosse nuance !
Ce que je fais a la maison (en sachant qu’il m’arrive souvent d’être en solo, Gaë bossant de nuit, ou sur des 12h), quand bébé dort, je met une casserole de pâtes a chauffer (une grande quantité, plus simple a faire réchauffer !) et je file aux WC.
Important la pause pipi, sisi c’est vrai.
Dans le genre de repas rapide, pâtes, semoule, soupe, un morceau de pain avec fromage, un sandwich jambon/beurre (ou tout autre ingrédient que tu veux mettre dedans) c’est des choses que je consomme quand je pète la dalle et/ou que bébé n’a pas prévu de s’endormir (oui parce que dans les bras je trouve que ce sont des choses simples a faire)
Manger des choses sucrées pour se donner un petit regain, ça aide aussi.
Quand j’ai le temps de faire un vrai repas, je le fais en double et me garde une portion pour le jour où je ne pourrais pas me faire a manger. Tu peux aussi prendre des plats tout prêt pour te soulager !
Et surtout boire de l’eau ! Et ça promis, tu peux prendre le temps, y a que toi qui peut décider de prendre ce temps. Garde toi une bouteille d’eau (d’un litre c’est mieux) et boit quand tu as soif.

Ton sol est cracra ? Evidemment il va pas rester propre H24 7j/7. Maintenant quelle est la priorité ? Reçois tu du monde prochainement ?
Passer l’aspirateur quand bébé dort c’est possible. Non ça va pas le réveiller. Le bruit de l’aspirateur est un bruit que bébé a déjà entendu quand tu étais enceinte et surtout il fait parti des bruits blancs, les fameux bruits qui les aide a dormir/s’apaiser.
Alors évites de le brancher quand bébé vient de s’endormir il y a même pas 5min, mais passé l’heure de sommeil, perso, je fonce !
Quand a passer la serpillière, ça peut attendre, j’en suis certaine ! Lâcher prise ! Ça peut attendre que le papa rentre, ça peut attendre un moment plus propice, un jour où tu es moins fatiguée, demain, ou même après demain. Inutile de te dire que les poussières attendront également !
Si tu ne peux t’empêcher de faire le ménage, peut être faire une seule pièce chaque jour ! C’est un bon compromis non ? Et tu t’économises !

Le repassage ? Ça attendra aussi ! Tu n’as pas besoin d’avoir des vêtements repassé, d’ailleurs est-ce que tu es habillée aujourd’hui ? Non ? Eh bien on s’en fout ! On est a l’aise dans son pyjama ! Je sors même la renarde en pyjama (peu importe le jour ou l’heure) quand je n’ai pas eu le temps de m’habiller.
Si c’est ton homme qui doit avoir des vêtements de travail repassé (uniquement de travail ! si c’est ceux de tous les jours, il peut repasser lui même ! si tu le fais pas pour toi, tu le fais pas pour lui) alors prends 5min quand il est là et qu’il peut te relayer, ou demande lui de le faire.

La vaisselle j’avoue que c’est un minimum vital pour pouvoir manger. Je n’ai pas la place pour un lave vaisselle et dans des cas comme ça je suis une adepte de la réutilisation des couverts, voir même de l’assiette si elle est pas rempli de sauce. On peut la faire quand on est reposée ou au pire mieux… papa s’y colle !

La lessive c’est une chose ultra simple a lancer a mon sens. C’est l’étendre qui est plus fastidieux. Là encore, soit tu calcules pour que ta machine s’arrête quand papa sera là, soit tu la lances quand tu le souhaites, tu la sors de la machine et l’étendra quand tu pourras.

Lâcher prise c’est aussi passer le relais ! Parce qu’on est pas seule dans un couple, ni dans une famille. Si si je t’assure ! Et il faut apprendre a partager ce petit être qui a grandit en toi et dire : stop. Là je me prend 5min pour une douche. Là je me prend 2h pour une sieste. C’est aussi pour ta santé mentale !

Tout ça peut attendre ! Le lâcher prise c’est aussi – je pense – utiliser son temps de façon optimale.
Si tu es en solo toute la journée, que bébé ne t’as pas laissé de répit, tu n’es sûrement pas sortie. Tu peux attendre que papa rentre et lui dire que tu as passé une journée difficile avec bébé et que dès qu’il peut tu lui passes le relais. Et là tu fonces sous la douche, faire a manger si tu n’as pas eu le temps ou veux t’avancer pour le lendemain.
Faire le ménage un jour où vous êtes tous les 3 a la maison, comme ça papa peut aider ! Que ça soit pour faire le ménage ou pour s’occuper de bébé.
Généralement c’est moi qui gère bébé le matin (enfin je suis une adepte de me lever le plus tard possible) et quand je commence a réveillér Gaë (les jours où il ne travaille pas évidemment) je le fais quand bébé a la couche propre, le bidon plein, et galère a s’endormir et que moi je sature. Besoin de tirer mon lait ou tout simplement de manger. Mais au moins, quand il l’a récupère, il a juste a gérer une phase d’endormissement et a côté, je m’occupe de moi pendant 2h facilement.

Si je sais que j‘ai des rendez vous le lendemain, je m’organise la veille au soir pour être tranquille le lendemain et avoir peu de chose a faire. J’hésite pas a me lever 1 a 2h plus tôt en priant que bébé ne se soit pas réveillé plus tôt et n’ai pas eu besoin, mais au moins j’ai la marge pour faire tout ce que j’ai a faire (sachant que je dois compter 30 a 45min juste pour tirer mon lait et que je ne peux pas faire grand chose en même temps)

Ne t’inquiètes pas, tu trouveras ta routine ! Tu trouveras du temps. Un jour ne fait pas l’autre, il faut s’adapter mais anticiper et ne pas hésiter a passer le relais encore une fois. Et si c’est pas papa qui peut le faire, on hésite pas a appeler la famille ou amis en qui on a confiance. Il n’y a pas de honte a demander de l’aide. Il n’y a pas de jugement a faire.

Je dirais aussi qu’il faut arrêter de faire des comparatifs.  » Oui mais ma copine elle arrive a s’habiller et se maquiller tous les jours « ,  » oui mais son bébé a elle il fait ses nuits et pas le mien « ,  » oui mais …  » oui mais chut ! Chaque bébé est différent, chaque mode de vie est différent, et comparer ta famille a une autre, ne va que te créer des angoisses et t’empêcher de voir qu’en fait, t’es juste géniale !
Aies confiance en toi, en ce que tu apportes a bébé. Bébé s’en fout que tu sois en pyjama, lui ce qu’il veut c’est des câlins, a manger, de l’amour et un popotin propre.
Replace tes priorités, l’important, garde la tête haute et n’hésite pas a t’appuyer sur le papa ou la famille/amis si besoin.
Tu es une super maman, moi en tout cas, je n’en doute pas !

Publicités

2 réflexions sur “1 mois de toi : Apprendre le lâcher prise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s