1 mois de toi : Périnée je vais te (ré)éduquer !

Si tu crois être tranquille après l’accouchement et qu’on va arrêter de visiter ta grotte (clin d’oeil a toi ma Céline !) tu te fourres le doigt dans l’oeil bien profond. Déjà t’as le rdv post natal et ensuite tu as le rdv qui dira si oui ou non tu dois faire de la rééducation.

Certaines n’ont pas besoin de rééducation et peuvent reprendre le sport directement, d’autres en ont besoin et doivent patienter un peu mais, tu peux quand même faire quelques trucs.
Pas besoin d’être sportive pour avoir un périnée en béton, et parfois quand il est trop en béton il gêne l’accouchement par voie basse. Je suis pas sure qu’il y est de vraies astuces a ce niveau là, mais je peux te dire qu’on le maltraite très souvent.

Un accouchement par césarienne n’exclue pas une rééducation du périnée, celui ci étant maltraité déjà avant la grossesse et pendant la grossesse. L’accouchement par césarienne certes ne touche pas les mêmes zones mais il achève le tout quand il est fait par voie basse.

Je vais faire court sur ce qu’est le périnée.
A l’époque de nos arrières/grand/mères c’était tabou et on ne conseillait pas les bonnes choses pour celles qui en entendaient parler.
On en a tous un (homme et femme ! je n’y avais jamais songé pour les hommes) et ça nous est très utile dans notre quotidien puisqu’il est responsable de notre capacité a ne pas s’uriner dessus au moindre mouvement/quinte de toux/éternuement/et sûrement d’autres actions. Qui plus est, il soutient une partie de nos organes (pas les mêmes que chez les hommes d’ailleurs) et un périnée mal rééduquer peut être responsable d’une descente d’organe.
Il se situe a l’entrée de la grotte (non mais rigolez mais ma SF imagine mon intérieur comme tel et ça me permet de bien comprendre quand elle m’explique les choses) mais pas que, il s’étend un peu partout jusque l’anus et le pubis – globalement.

Suite a un accouchement, on interdit tout sport et de porter du poids. Bon en dehors de bébé quand même, parce qu’il faut bien s’en occuper. Au début le sport n’est pas une préoccupation mais ça devient vite une envie quand on se sent assez en forme.
Personnellement, je me suis jamais arrêtée de marcher – parce que j’adore ça – du moment que je m’en sentais capable, et j’ai toujours porté poussette et/ou cosy, parce que je suis souvent en solo et qu’on a pas toujours le choix non plus. Par contre je ne porte pas les gros sacs de courses et j’évite de porter des charges si ça peut attendre ou si Gaë est présent (généralement j’attend pas qu’il soit là et je lui demande pas pour porter du poids, mes années chez McDo m’ont entrainé a porter 30kg sans problème, pas besoin d’un mec moi ahah)

 

examen_postnatal[1]
Source image : BB en route

C’est a mon rdv post natal que j’ai appris dans quel état était mon périnée mais certaines c’est au 1er rdv qui mène aux séances de rééducation. Je ne sais pas si c’est pareil chez tout le monde.
En gros j’ai eu l’impression de passer un contrôle technique.
Depuis l’accouchement, zéro problème de fuite urinaire, néanmoins j’avais passé 1 semaine a tousser comme une grosse malade (merci les vaccins) et un soir, mon périnée m’a dit f*ck et s’est lâché a la énième quinte de toux de la journée. Bon j’étais presque en compassion pour lui, même si la sensation est très désagrable – et heureusement c’était quelques gouttes.

 

J’avais expliqué tout ça a la SF qui s’est chargé de ce rdv et m’a fait testé en me demandant de serrer ses doigts qui se trouvait a l’intérieur (de la grotte oui) où elle m’a dit être a 3/5. 5 étant le meilleur.
Et une autre fois en toussant un coup, où là j’étais aussi a 3/5 mais c’est 1 le meilleur. D’où le fait que mon périnée m’est lâché la fois d’avant. En gros il ne soutient plus suffiamment lors de  » gros  » effort. Parce que pour le reste, zéro soucis !
S’en est déduit que je n’aurai pas besoin de beaucoup de séance. J’ai quand même 6 séances a faire. Les séances sont toutes remboursées par la sécu et peuvent se faire soit par une SF soit par un kiné.

Lors du premier rdv pour faire un récapitulatif, on m’a posé plein de questions. Si je me levais souvent la nuit pour uriner, combien de fois par jour, si je poussais quand j’urinais pour aller plus vite (grosse erreur les filles ne jamais faire ça ! même si bébé pleure, ça fatigue votre périnée), si j’avais déjà eu des fuites, ce que je buvais et combien etc etc etc. Ça va axer votre rééducation.

tshirt-bebe-rigolo-drole-original-theme-maman-bebe-habit-coeur-amour-maman[1]
J’aurai pas osé !  Source image : Les petits morpions
Après il y a pas de magie mais beaucoup d’imagination, le périnée c’est quelque chose dont on a pas conscience clairement et qui travaille grâce a la respiration, et l’image de ce que la SF nous donne quand on pense a l’endroit où il faut que ça se muscle.

Exemple, elle pose ses doigts a l’entrée de la grotte, pour sentir si l’exercice est fait correctement, me demande d’imaginer une herse qui se ferme au moment d’expirer l’air. Et ça bosse.
Franchement c’est une bonne partie de rigolade au début, mais a terme on en prend conscience (j’ai même testé de souffler sans y penser, ça marche pas, elle m’a fait recommencer et moi j’avais pas senti mon périnée)
C’est des exercices a continuer chez soi, perso j’ai pas toujours le temps et clairement pas l’envie, j’essaie d’en faire au moins un par jour, pas toujours évident, je suis pas toujours très concentré mais ma SF est déjà contente que j’en fasse 1 par jour.

Quand au sport, au début on a l’accord pour du vélo, la piscine et la marche. Mais aussi le yoga ! Qui ne sont pas des efforts trop énorme pour le périnée.

Pour celles qui n’ont pas eu de rééducation et même celles qui vont la faire et la terminer, s’il vous plait, après presque 1 an sans sport (moins pour celles qui ont pu continuer le sport pendant la grossesse), après une grossesse, après un accouchement (peu importe voie basse ou césarienne) oui l’envie vous démange de courir, faire de la corde a sauter, des squats, des abdos, de la muscu… mais non on y va en douceur !!!

Même si on a le feu vert, on va pas faire 50 squats d’un coup, on va pas faire 10km a la première reprise de la course. Et si on a pas le feu vert, qu’on doit faire de la rééducation, on patiente et on se teste pas sur notre capacité a faire des abdos ou notre souffle sur une course, on saute pas dans les escaliers pour monter plus vite….
Peut être que tu te sens capable, mais généralement la première reprise est très en dessous de ce que l’on était capable de faire mais surtout tu risques la descente d’organes !

La reprise du sport se fait en douceur, petit a petit, une reprise de course sur quelques km, une 10aine d’abdos, une 10aine de squats, quelques sauts a la corde a sauter, quelques exercices de muscu, mais on se met pas a fond et on fait pas tout le même jour ! Tu pourras augmenter la cadence et la difficulté au fur et a mesure.

Ça serait bête de courir aux toilettes a chaque rire/éternuement (tu as surement vu des membres de ta famille faire ça !) ou d’avoir une descente d’organe. Prenez soin de votre corps les filles ! C’est très important.

yoga-postnatal[1].jpg
Source image : Kopines
Publicités

4 réflexions sur “1 mois de toi : Périnée je vais te (ré)éduquer !

  1. Qu’est ce que je n’ai pas aimé cet après… La rééducation avec les doigts dans la grotte 🤢
    Apparemment certains le font avec une sonde je pense que j’aurai préféré même si au fond je pense qu’avec les doigts les sage femmes sentent mieux la « force » de notre périnée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s