5 mois de toi : Et si tu étais moche ?

As-tu déjà regardé les photos que tu trouvais si jolies de la naissance de ton bébé ? Les trouves-tu toujours aussi jolie ? Personnellement… non ! Je trouve Roxane moche jusqu’à presque ses 2 mois, en dehors de quelques photos.

C’est un sujet sur lequel on m’a demandé d’écrire. Dans une société où on est toujours dicté par la beauté physique… il est normal de se demander si notre enfant est réellement beau ou moche ? Et comment les autres le perçoivent ?

On entend souvent  » tous les bébés sont beaux « … euh OK mais non désolée il y en a que JE trouve moche.
Ou alors  » tous les bébés sont moche a la naissance «  … euh ouais alors c’est sur que Roxane n’était pas un top model avec sa couleur violette et sa grosse veine qui ressortait sur le front (pendant quelques jours peut être même semaine d’ailleurs) ni ses yeux rouges éclatés qu’on a vu pendant 2 semaines parce qu’elle avait trop forcé mais bordellou je la trouvais jolie a sa façon !

En tant que parents, on est programmé pour trouver nos bébés super beaux. C’est un fait, c’est comme ça, sûrement pour éviter le rejet bien que…. certaines mamans trouvent leur bébé moche a l’instant T, elles font un rejet, stigmatisé par l’idéal qu’elle s’en faisait, le refus que ça soit un garçon alors qu’elle voulait une fille (et inversement – sisi ça existe !), le refus que bébé ressemble a quelqu’un de leur entourage et pas a elle.

191[2]
Source image : Yatuu
Quand Gaë montre des photos a ses collègues de travail, il revient tout fier pour me raconter combien on l’a trouvé jolie. Et chaque fois je lui répond « en même temps, on te dira jamais qu’elle est moche « . Non pas parce qu’elle est jolie, mais parce qu’on s’abstient tous de dire ça. C’est blessant et vexant, personne ne te dira la vérité.

Il ne faut pas se focaliser sur le regard extérieur des gens. De la même manière qu’on peut nous même ne pas se trouver jolie et on sait trop combien c’est oppressant, pourquoi se torturer l’esprit et leur mettre involontairement cette pression ?
On ne peut pas plaire a tout le monde, que bébé soit âgé d’une semaine ou de 30 ans, les goûts c’est propre a chacun.
Si tu demandes un avis sur un tableau a 50 personnes, sur les 50, certains le trouveront « jolis « , « moche  » ou tout autre adjectif auquel tu n’auras pas pensé.. Est-ce pour autant que le tableau est moche ou joli ? Non il est juste a ton goût, ou pas. C’est pareil pour bébé !

Un bébé est innocent, il ne connait pas ce qui est beau ou moche, il ne fait pas de distinction de couleur de peau, de corpulence. C’est nous qui inculquons ses valeurs là a nos tout petits, a nous de leur faire changer le regard sur cette société qu’on pointe du doigt.
Le faire grandir en lui faisant comprendre que ce qu’il voit – bien que pour toi ça soit moche – est en réalité : pas a ton goût mais peut être a son goût a lui. Ce qui est un jugement totalement différent ! En soit c’est joli…mais pour les autres !

Viens aussi un tout autre regard, celui de l’handicap. Quel qu’il soit, quand l’adulte arrive en situation d’handicap, il est très difficile d’accepter ce changement, bien que j’applaudisse certaines personnes a mettre cette difficulté comme un atout chez eux. 
Alors voir son enfant dans l’handicap, est une épreuve également. On a notre part de culpabilité, et on pense au regard des autres. A toi de te focaliser et recentrer sur ce qui compte le plus au monde : ton petit bébé que tu dois tirer vers le haut et soutenir. Tant pis pour le regard des autres, c’est pas eux qui vivent avec tout ça, et s’ils étaient a ta place, ils ne pourraient faire autrement.
Quand je vois un enfant (ou même adulte d’ailleurs) confronté a l’handicap, la première chose que je fais quand son regard croise le mien, c’est lui sourire. Le sourire est communicatif et embellit les journées de chacun ! Positive, passes outre le reste… et no stress ! Et si tu vois une personne en difficulté, aide le si tu t’en sens capable et peut te faire du bien.

Il y a aussi la différence physique, parfois bébé naît avec des malformations. Encore une fois, il va falloir s’endurcir pour affronter les regards des autres. Dans tous les cas, avec ou sans différence, physique ou mentale, le regard ou le jugement sera là. A toi de t’en servir comme une force, a toi de montrer a ton bébé cette force que tu as a passer outre.

Arme ton enfant de patience, d’humour, de force, relève le quand il tombe et soutiens le quand il entreprend quelque chose, même la moindre chose qui fait qu’il se dépasse.

 

Publicités

Une réflexion sur “5 mois de toi : Et si tu étais moche ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s