Ce que j’aurai aimé savoir avant d’allaiter

Je suis du genre a ne pas me renseigner, a ne pas m’informer assez. J’ai pensé que l’allaitement serait finger in the nose, no stress, mes cours de préparation a l’accouchement me suffiront.

Pour le coup j’ai eu raison, mais je sais que pour beaucoup ça rassure de savoir avant. Peut être que j’aurai trouvé la réponse… mais surtout même en m’ayant renseigné après je n’ai pas toujours trouvé ces infos… ou alors je suis trop bête ?

En tout cas, voilà ce que j’aurai aimé savoir. Et ne t’inquiètes pas, j’ai prévu la partie biberon également !

Les premiers jours de vie s’accompagneront de contractions pendant les tétées

Bah ouais parce que tu crois que tu vas être tranquille après ton accouchement ? Eh bien non ! La première tétée ça ne m’a pas marqué, mais tout mon séjour a la maternité et les premiers temps a la maison, je sentais bien mon utérus se contracter a chaque tétée. C’est pas forcément le plus agréable.

 » Allaiter c’est si beau, ce lien magique ….  » blablabla

Lien quoi ? Pardon mais alors j’ai détesté la mise au sein. Peut être trop de fatigue, trop douloureuse, trop de perte de poids… ça n’a été qu’inconfort tout le long mais surtout a force de parler de ce lien magique, je m’attendais a quelque chose.
Sentir passer mon lait dans le sein peut être ? Sentir un lien dans mon corps ? Je n’en sais rien mais ce fut la déception pour moi de ne rien sentir de particulier ! Et ce sentiment de ne pas être dans la norme car les allaitantes autour de moi ressentait ce lien… et pas moi !

Les plus grandes critiques viendront d’ailleurs

Il n’y a pas que les biberonanntes qui se permettent la critique et heureusement pas toutes en font ! Heureusement certaines s’en foutent royalement !
Mais je me suis vu prendre des critiques comme « allaiter avec un sein impossible tu n’y arriveras jamais « , « quelle idée a la con de donner un biberon de lait maternel quand tu as tout a disposition sur toi « , de la famille qui me demandait encore il y a peu  » mais t’as vraiment aimé allaiter ? tu referais pour bébé2 ?  »
OUI j’ai aimé allaiter ou plutôt j’ai aimé que ma fille ait mon lait ! Et pour bébé2 je serai encore plus d’attaque, avec une éviction totale des produits laitiers pour prévenir le risque d’hérédité de l’IPLV et il faut le dire, malheureusement bébé1 est souvent le test sur beaucoup de chose et on a beaucoup plus d’assurance pour le 2nd.
Même objectif au minimum et si je peux faire plus, si j’aime la mise au sein pour le 2nd, je ferai au maximum !

Allaiter ne les protège pas de tout

Très récemment en parlant de l’intolérance pardon l’allergie de ma fille aux PLV, on m’a dit  » ah tu l’as pas allaité « . Mon sang n’a fait qu’un tour dans tout mon corps, ma tête et mon coeur.
Oui des études ont montré qu’un bébé allaité était moins malade. Mais ils n’échappent pas aux reflux, coliques, intolérance/allergie, et potentiellement d’être malade. Je dirais même, ça peut être pire car bébé réagit a tout ce qu’on ingère et en cas de coliques, tu peux commencer a réduire les produits laitiers, acides, épicés, chou, tomates, café…tout ça pour aider bébé (d’ailleurs je vais finir par faire un article sur les coliques).
En 5 mois de vie, Roxane a bien dû avoir 4 rhumes (sans grande gravité, sérum phy quelques jours et c’était fini) et nous a récemment fait une pseudo gastro ou plutôt attrapé un virus a la con, mais on est en pleine épidémie en même temps !
Et intérieurement certaines doivent se dire « ouais mais t’as pas allaité exclusivement 6 mois donc les bienfaits sont différents « , à ça je répondrais que tout ce qui est prit est prit, et qu’il est prouvé que même 1 mois d’allaitement était bénéfique, même juste la tétée de bienvenue et surtout, ma santé allait y passer a terme.

L’allaitement fait maigrir et peut faire extrêmement maigrir

C’est bien connu que tu peux consommer 500kcal de plus easy avec l’allaitement puisque c’est ce que ton corps consomme chaque jour pour nourrir ton bébé.
Mais entre la charge mentale et le reste, c’est aussi une grosse perte de poids qui peut t’attendre au tournant !
Malheureusement (ou heureusement), pas pour toutes, certaines aimeraient largement perdre plus mais j’ai déjà vu des mamans qui clamaient ce but là, maigrir plus vite, plus facilement, que le corps se remettent plus vite. (chacune allaite dans un but qui lui est propre !)
En dépit des vertiges et baisses de tension que j’ai connu vers les 2 mois de Roxane, l’allaitement terminé m’a permis d’avoir un poids un peu plus stable, au final j’ai perdu 20kg  (alors que j’en avais pris que 6).

Le tire lait peut devenir ton meilleur ami

Il m’a sauvé mon allaitement, puisque j’ai fait un allaitement TOTALEMENT au tire lait a partir de ses 11 jours de vie.
Je trouve qu’on ne parle pas assez du fait qu’on peut faire un allaitement par ce moyen là, je l’ai su au détour d’une conversation avec l’un des parrains qui racontait que sa soeur avait fait comme ça.
Il peut nous soulager en tirant pour la nuit si papa (ou maman 2 d’ailleurs !) veut bien prendre le relai (tout en faisant attention au risque de confusion sein/tétine, ma SF préconise d’attendre au moins le 1er mois de vie avant d’inclure un biberon)
Au plus tu tires ton lait, au plus tu produits de lait. C’est – a mon sens – l’idéal quand tu veux augmenter ta lactation (avec le repos, boire, manger, les tisanes d’allaitement, la Tourtel)
Il faut anticiper ce lait qu’on surproduit, ce lait « en trop « , anticiper le stockage, bien s’informer sur les temps et moyen de conservation.
Tu peux avoir l’impression de te sentir nulle parce que toi tu tires 30ml en 30min quand la copine a côté tire 120ml easy en 5min. Mais certaines mamans sont juste meilleures au tire lait et d’autres meilleures au sein ! Et finalement toutes cette pression n’aide absolument pas ta lactation.

Le lait maternel peut être utilisé autrement

Tu savais qu’on pouvait faire du savon avec ton lait maternel ? Des bains de lait maternel ? Mettre dans les gâteaux ? Dans ton café au lait ?
Notre lait est très sucré (a goûter quand il est fraîchement tiré quand même !) et peut être utilisé de pleins de sortes !
Chez nous impossible, Roxane réagit a la moindre trace mais pour les problèmes de peaux de bébés qui ne sont pas IPLV/APLV, les bains de lait apaise leur peau. C’est gratuit, a porter de nos nibards alors on fonce !

Pleins de caca tu auras

En réalité je sais pas si c’est pareil pour un bébé qui n’est pas allaité, mais on tournait a 8 a 10 cacas par jour pendant 1 mois et demi (jusqu’au passage au mixte) + la période inexpliquée entre 4 a 6 semaines sans selles qui est normale. Et les cacas explosif… pfiou ça y va einh ! Jusqu’au dos parfois.

Publicités

16 réflexions sur “Ce que j’aurai aimé savoir avant d’allaiter

  1. Les contractions pendant les tétées c’est l’horreur 😧. Déjà que tu as mal aux tétons tu te prends en plus des déflagrations dans le ventre à te faire tourner de l’oeil. Ça complique le début de l’allaitement, heureusement cela s’arrête vite !!

    Aimé par 1 personne

    1. c’est vrai que je me rappelle pas trop quand ça s’est fini parce que finalement c’était assez rapide, par contre je me souviens en avoir  » subi  » quelques unes bien plus tard sans comprendre pourquoi

      J'aime

  2. Eh oui c’est vrai que ces infos ne sont pas toujours très répandues … Moi ma SF m’avait quand même parlé des contractions durant la 1ère semaine, mais j’ai eu la chance qu’elles ne fusse pas si douloureuses pour ma part (mais il parait que c’est crescendo avec le nb d’enfants!).

    Pour ce qui est du lien … Ben perso je l’ai ressentit qu’aux environ du 3e mois, quand la plupart des pics de croissances sont passés (important à savoir, ça aussi!) et qu’on maîtrise bien mieux l’allaitement (autant nous que bébé). Là, j’ai commencé à y prendre beaucoup de plaisir et trouver chaque mise au sein agréable ; là, il y avait quelque chose dans le regard de ma fille ; là, je sentais un petit truc rien qu’entre nous 2. Mais je ne le crie pas sur tous les toits, car je trouve que c’est un peu édulcoré.

    Quand aux maladies … certes le LM apporte des anticorps, m’enfin comme tu dis, ce n’est pas une potion magique non plus ! Nos loulous doivent bien se confronter aux petits virus et microbes, et apprendre à se défendre !

    Aimé par 1 personne

    1. peut être que si j’avais été jusqu’au 3ème mois…. waow mais ça fait long quand même ?! quand on voit que globalement elles l’ont toutes dès la naissance  » ce lien  »

      c’est vrai que j’aurai pu parler des pics de croissance, mais pour le coup il fait parti aussi de celles qui n’allaitent pas (j’en avais fait un article dessus également 🙂 )

      merci pour ton retour 😀

      J'aime

    1. je pense qu’il est nécessaire au début de faire une vraie mise au sein, les premiers temps, le temps de la première montée de lait au moins, et que la lactation se lance – ça reste mon avis mais même si ça n’a été qu’inconfort, je suis contente que les 10 jours au sein ont été fait et je ne pense pas que j’aurai pu autant faire en ayant fait moins
      mais oui selon les maters… ils découragent, ne donne pas d’opportunités a ce qu’un tire allaitement, qui peut se faire temporairement ou complètement, aide et permettent a toutes de faire un allaitement

      J'aime

  3. Pour la confusion biberon sein moi j’y crois pas. Du moment qu’il y a a manger …. J’ai allaité jusqu’au 6 j exclusivement puis tire lait prescrit par la SF ( rembourser par la sécu) qui a sauver la courbe de poids de mon fils et mon anxiété . Puis mixte au 9e jour car pas assez de lait du fait des canaux bouchés notamment.avant de donner le biberon c’est 5/10 minutes au sein puis bib. Le lien je ne l’ai pas tout de suite sentie peut être parce que j’avais les hoehormo en vrac. Cela a commencé a la 4e semaine . J’ai pas perdu de poids autant que ca car la fatigue me fait grossir. Ça c’est mon expérience

    Aimé par 1 personne

    1. Pour avoir tenté quelques mises au sein après, elle le refusait, pleurait de faim, et se jetait sur le biberon. Je pense que c’est possible mais chaque bébé réagi différemment 😊 j’en connais qui ont eu sein et biberon dès la naissance et n’ont jamais confondu par exemple 😃

      J'aime

  4. Je n’ai pas allaité mais ce que je retiens de ton article c’est encore et toujours cette fâcheuse tendance des gens à tout juger je n’en peux plus… moi c’était ça aussi « mais il sera toujours malade vu que tu ne l’allaite pas !!! ». Alors rien qu’entre moi et mon chéri je peux effacer cette idée de merde. Moi, biberonnée, je n’étais jamais malade enfant ou très peu. Mon chéri, allaité, l’était constamment. Et je suis sûre que d’autres auront les exemples inverses… c’est la vie et chacun doit la vivre comme il veut, zut zut et zut

    Aimé par 1 personne

    1. qu’on allaite ou pas dans tous les cas on est jugé… c’est comme ça malheureusement ! société pourri où la guerre est des 2 cotés….on fait bien ce qu’on veut et on embête les autres (pour rester polie :p)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s