5 mois de toi : suivi de son RGO, IPLV/APLV

Hello 5ème mois (ouais OK depuis presque 2 semaines !) bon je devais te tenir un peu au courant de la suite des choses mais pas tout s’est passé comme on a souhaité. Tu remarqueras que très peu d’article ont été écrit a ses 3 mois (faut que je lache cette manie de noter les mois pour commencer les titres, un jour peut être)

Pour celles qui débarquent, IPLV/APLV c’est donc Intolérance ou Allergie – aux protétines de lait de vache. Si tu veux savoir comment on en est arrivé là, je t’invite a relire mon 1er article là dessus.

C’est parti on fait le point !

RGO, où es tu ?

Toujours là mon ami ! Et il compte pas partir ce saligot !
Après une fin de traitement en juillet, on commençait ses 3 mois sans inexium et on a du filer aux urgences début août, un bébé douloureux qui diminuait ses biberons et dont l’état se dégradait au fil de la journée… on a préféré appelé pour savoir si on devait y aller et la réponse a été oui !

Nous avons dû reprendre l’inexium, son estomac a recréé de l’acide, pas du tout aidé par la salivation de ses dents qui avait amplifié les régurgitations et qui l’avait brûlé tout le menton/cou tellement c’était acide.
On nous demande de repartir pour 3 semaines de traitement, entre temps j’ai revu la pédiatre pour les 4 mois et j’ai demandé comment on procédait pour le sevrage (direct ou en douceur, en sachant qu’on a eu un sevrage direct en juillet, son IPLV ayant pris le relais)
On était parti dans l’idée de faire un sevrage en divisant par 2 son traitement… échec total on a du repasser a son dosage habituel.

A savoir que pour un bébé lambda, parce qu’il y a aura toujours des exceptions, ce médicament est dosé : 1mg / kg. Donc au rdv des 5 mois, Roxane devrait être a 7mg, hors 5mg lui suffit depuis ses 3 mois. Elle fait un sevrage a sa façon, puisqu’elle arrive a ne pas avoir besoin du dosage maximale sans que l’estomac nous dise f*ck.

On reste encore comme ça et on avise au rdv des 6 mois, puisque nous sommes amené a consulter chaque mois tant qu’elle sera sous inexium et dans tous les cas, a 9 mois pour envisager – ou non – la réintroduction des produits laitiers.

IPLV/APLV 

Le Nutramigen a été plus qu’accepté et on a redécouvert un bébé souple ! Elle avait la colonne très raide, on avait mis ça sur le dos de sa tonicité.

On a tenté le gumilk pour épaissir son lait et réduire les régurgitations, erreur fatale puisqu’il contient des traces de PLV dont Roxane n’a cessé de réagir !

Les régurgitations ont fini par disparaître, aujourd’hui elles sont encore là faut pas rêver non plus mais rythmées par la salivation excessive – merci les dents (puisque ça tombe dans l’estomac), les éventuels rhumes/encombrement (qui je te laisse deviner.. tomber dans l’estomac aussi !).

Malheureusement, Roxane fait de l’eczéma. Il s’est révélé suite a un bavoir que je lui ai fait porté qui avait essuyé du lait de vache sur la table et je n’avais que ça sous la main (la flemme aura eu ma sa peau sur ce coup ). Elle est toujours sous crème corticoïde et on ne peut pas encore l’arrêter sous peine de voir l’eczéma revenir. Le but est qu’on arrive petit a petit a faire 1 jour sur 2, puis 1 sur 3… et a s’en passer un jour !

Elle a eu un vaccin a ses 4 mois qui contenait du lactose anhydre, on en a bavé pendant 5 jours mais on est dans la limite de l’effet secondaire dû au vaccin et d’une potentielle réaction au lactose… dans tous les cas on banni tous les PLV et lactose depuis ses 3 mois de vie.
Pour les rappels, on choisira un labo qui ne met pas de lactose dedans (Hexyon par exemple ! A savoir que le lactose est également présent dans le doliprane adulte, l’homéopathie en granules … entre autre ! – maman allaitante ça se diffuse dans votre lait également)
Elle serait d’ailleurs probablement allergique a l’œuf... a priori ceux qui ferait de l’eczéma dû a une allergie alimentaire serait aussi allergique a l’oeuf, c’est aussi une allergie croisée, donc a voir !

On devait passer sous Allernova AR pour stopper son reflux, le changement de lait n’a pas été accepté et elle s’est fait peur en le vomissant, couplé au vaccin.. ça a été 5 jours très difficile, on était reparti dans le bébé qui avait faim mais ne voulait pas manger de peur d’avoir mal (on a passé jusqu’a 1H45 sur un biberon quand même, entre pleurs de faim et refus de s’alimenter) ça n’a pas été de tout repos ce 4ème mois de vie !
Au final, puisque les régurgitations fluctuent selon la salivation/rhumes/encombrement, on prend le parti de ne pas changer de lait, de rester sous Nutramigen (juste passer au 2ème âge a partir de 6 mois) et on ne l’embête plus avec ça !

Publicités

2 réflexions sur “5 mois de toi : suivi de son RGO, IPLV/APLV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s