L’angoisse de séparation chez bébé

Mais si t’en as déjà entendu.
Tu sais le moment relou où tu peux pas sortir d’une pièce ni t’éloigner de plus de 10m ou même tourner le dos à bébé sous peine de subir des pleurs intense qui n’existait pas la veille.
Tu le vois ce moment ?
Il arrive vers 6/8 mois ! Mais certains bébés y échappent… et ça peut se manifester plus tard.

Il peut y avoir aussi la peur des étrangers, des nouveaux lieux, de rester dans une pièce avec une personne qu’il connait peu…

Ça peut se produire avec maman, papa, maman et papa (maman & maman et papa & papa aussi) mais aussi avec nounou !
Toutes les figures principales d’attachement subissent le même sort.

Ce que nous avons fait

Je ne sais pas si c’est THE solution, mais j’ai pas l’impression qu’on l’ait subi longtemps.
Par chance, ça a commencé vers 7 mois, mais l’arrivée du 4 pattes a  » réglé  » le problème puisqu’elle pouvait nous suivre et on ne quittait plus son champ de vision.

On a essayé de la rassurer au maximum.
Roxane était déjà chez nounou depuis ses 4 mois donc nous n’avons pas eu de nouveaux visages de confiance a inclure. Mais elle a subi la même période aussi.
Si on avait pas eu la nounou dès ses 4 mois, on aurait pas introduit une séparation crèche/nounou a cette période là.

Rester le plus calme possible, même si c’est parfois difficile, c’était aussi une période où elle dormait très peu la journée, et où la pause pipi avec un bébé dans les pattes, ça va bien 5min… c’est aussi le commencement d’aller aux WC avec bébé, sécuriser la salle de bain/toilette pour être en paix sur le trône (jouets inclus ! si si !)

On a rien changé a nos sorties, on a bougé si on avait envie de bouger.
Mais si elle ne voulait pas quitter mes bras, elle y restait.
Un nouveau lieu, une nouvelle activité, je prenais le temps et je le prend toujours ce temps, de la garder a bras. 
Quand je la sens détendu, je la pose au sol et je reste a sa hauteur jusqu’a ce que ELLE veuille bien se détacher, ou que je puisse reculer d’un pas et qu’elle ne me cherche pas.

On ne confie pas Roxane a des personnes qu’elle voit peu, elle a ses mêmes repères, des personnes avec qui elle a des feelings et va spontanément vers eux.
Si elle ne tend pas les bras, j’évite qu’elle aille dans les bras de personne qu’elle ne veut pas. Je ne sais pas si ça aide, mais pour moi si. Nos bras sont sa sécurité a mon sens.
Evidemment y a des loupés, des gens qui arrivent et attrapent ton bébé au sol parce que  » oh c’est trop beau un bébé « … une personne qui pense que quand bébé se colle a toi ça veut dire  » viens dans mes bras petit bébé « … mais les pleurs fait généralement un rapide retour vers maman !

Les couchers et nuits peuvent s’apaiser avec le tshirt qu’on porte du jour, puisqu’il y a notre odeur. Chez nous ça n’a jamais rien changé.
Ça peut aussi aider a transiter entre la maison et le lieu de garde.

Rechutes

Les événements de la vie ont fait qu’on a eu quelques  » rechutes  » dans cette angoisse.
A ma reprise du travail notamment, nounou ne pouvait pas sortir de son champ de vision… ça a duré une petite semaine mais nous n’avons rien changé.

Chaque fois j’essai de parler au maximum sur ce qu’il se passe. Prévenir où elle va, qui vient la récupérer chez nounou, quand elle va nous revoir.

On a eu que 2 rechutes d’une semaine et 1 vrai mois d’angoisse de séparation… (non nos nuits d’angoisses ne sont pas liées ! Je te vois venir)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s